girls adidas trainers la salle Albert

retro adidas shoes la salle Albert

Si vous de la g qui a grandi avec Rock et Belles Oreilles, il y a fort parier que vous aimerez la premi proposition solo en carri d’Yves P. Pelletier. Dans son spectacle Moi ?, le maigre se lance dans le stand up, mais ram aussi plusieurs de ses c personnages dans des contextes actuels.

On a eu droit au passage de l’extraterrestre Stromgol chez Demi L apr quoi le public a particip une v le de diction avec Cherze Siachon. Quel exercice !

On aurait d’ailleurs pris beaucoup plus de ces personnages avec lesquels le plus fly de RBO brille. Parce que c stand up, les num nous ont laiss mi figue, mi raisin, ne suscitant pas toujours les rires. Les blagues tombaient parfois plat, et disons que l’ambiance n’ pas l’hilarit

Mais, il y avait quelques lignes bien absurdes qui ont d les rires. Comment appelle t on un schizophr qui se masturbe ? Un gang bangMoi ? est une longue qu identitaire o l’humoriste se demande qui il est. Moi, dans ma t je suis normal dit il, comprenant aussi pourquoi les autres le per comme une bibitte, une affaire, une gogosse

57 ans, l’humoriste aux multiples talents et la carri bien garnie s’est beaucoup questionn avant de sortir un premier one man show. prend beaucoup de courage. pour vous ! a t il lanc

En entrant sur sc il a avou se sentir comme Donald Trump entour d’hommes, je ne sais pas quoi faire de mes mains. Je me sens comme Salvail dans un vestiaire, je ne sais pas par quel bout commencer !

Alors qui est il ? Un un peu fou, mais aussi sensible. Tout m’ Un film triste, Charles Lafortune, un b un oignon, un b oignon

Sur un ton toujours bon enfant, et avec son humour absurde, juv et excentrique, Yves P. Pelletier a aussi racont son enfance, sa difficult faire du sport et sa grande passion pour les voyages. sauf en groupe.

Le seul probl des voyages de groupe, c’est le groupe a t il dit avant un brillant segment qui en d les clich La suite du num sur le d qu’il a v au Japon, franchement tr dr

Le meilleur num arrive la toute fin de la soir Son inimitable bulletin de nouvelles pour les sourds est simplement d Juste pour ses mimiques indescriptibles, le d en valait la peine. L’humoriste avait fra pris soin d’int le cong d’Andr Arthur ses actualit
girls adidas trainers la salle Albert

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *